lundi 24 octobre 2011

Statut : En couple (avec mon chat)


Vous connaissez l'état désertique de mes relations sentimentales dû, ainsi que je l'ai décrété, à l'ire du Bon-Dieu-Des-Garçons en raison de mes petites piques innocentes à l'endroit des susnommés dans mes cinq dix quinze derniers posts. 

Et bien figurez vous que je me suis aperçue que malgré tout, je pouvais tout à fait me proclamer haut et FORT (oui, TRES FORT) en couple. Etttttt ouais ! Même pas "c'est compliqué" ou "en relation libre". EN COUPLE, je vous dis. Avec qui ? Bon, c'est là que le bât blesse. Je suis en couple avec Marcel, aka Marcel Wondercat. Car à bien y réfléchir, Marcel a tout autant de qualités et de défauts que n'importe quel mec. Voyez plutôt...

Qualités indéniables de Marcel Wondercat en couple

- Marcel est viril, il a beaucoup de poils, en mode beau gosse latino
- Marcel est joueur, il fait des bombes quand je prends mon bain
- Marcel ne ronfle pas
- Marcel n'aime pas quand je travaille trop, il fait en sorte que j'arrête


- Marcel n'est pas contrariant, il est toujours d'accord avec moi, on ne se dispute pas beaucoup
- Marcel me fait des surprises (genre gerber dans mon lit en pleine nuit)
- Marcel a une grosse queue (oh pardon)

Marcel a des défauts, bien sûr, comme tous les hommes...

- Marcel est viril, il a beaucoup de poils (et chez moi c'est blanc)
- Marcel pue de la gueule, et pas que le matin
- Marcel passe son temps à bouffer, et évidemment, c'est moi qui doit faire la cuisine
- Marcel n'est pas verbalement très démonstratif, il est plus dans les actes, en fait
- Marcel n'a toujours pas compris qu'il ne pouvait pas jouer à "Pigeon Vole". Ou il est suicidaire.

- Marcel aime dormir avec moi et il prend toute la place. Oui, il dort en latérale
- Marcel est une pute : il suffit que ma copine Doudou lui parle en mode téléphone rose pour qu'il lui grimpe dessus

Alors, j'ai pas décrit la vie d'un couple classique là ? Bah si. Sur ce, je vous laisse, mon mec a faim.

STREET-SHOOTING DE LA SEMAINE

Pour ce street-shooting hebdomadaire, voici des photos de Miss Audrey du blog Audressing qui pour l'occasion a fait un partenariat avec la créatrice et blogueuse Géraldine de la République du Chiffon. Deux blogs du Nord dont je suis ultra-fan. Voyez par vous même !





mardi 4 octobre 2011

Préjugé coupable : amalgames et autres idées reçues



Dimanche dernier, je suis allée me faire cramer la tronche sur la côte belge, et j'étais tranquillement en train de lire mon mag féminin préféré, i.e. Causette, qui est un petit peu féministe quand même je dois l'avouer, mais qui a le mérite de faire réfléchir (quand il ne me fait pas réfléchier, quand même). 

Donc je bouquinais tranquilou quand je suis tombée sur un article qui m'a faite bondir, concernant David Douillet, le bon pote des français, Monsieur Pièces Jaunes, la béquille de Bernadette. Je ne résiste pas au plaisir de vous citer des passages de bons mots que ce gentil Bibendum-Judoka-Ministre (on devrait définitivement interdire le cumul des mandats) est capable de balancer à la presse ou/et dans son bouquin, qui a très probablement été écrit par un nègre, parce que quand même, c'est pas possible de savoir écrire et de débiter des conneries pareilles. 

Extraits choisis : 

  • "Je déteste ce feuilleton télévisé mettant en scène un professeur de culturisme homosexuel (ndlb / note de la blogueuse - Les filles d'à côté-). A mon avis, les gamins sont suffisamment influençables comme ça."
  • "Les femmes ont le meilleur profil psychologique pour materner. Pour moi, une femme qui se bat, en judo ou dans une autre discipline, ce n'est pas quelque chose de naturel, de valorisant."
Je me suis dit que quand même, la vache, il y avait un sacré problème niveau ouverture d'esprit et que ce Môssieur était quand même au gouvernement, donc qu'il était censé représenter une frange non négligeable de la population française. CQFD. 

Alors allongée sur mon transat, je me suis mise à réfléchir et cogito ergo sum, je me suis dit : "Bah ptet bien après tout kc'est une question de génération, hein" (je réfléchis souvent en mode "bah oui ma bonne dame") . Je me suis donc employée à tester ma théorie et je me suis retournée vers mes vis-à-vis, à savoir mes parents, afin d'éprouver leur potentiel d'ouverture. Tiens, l'homosexualité. Sujet glissant s'il en est pour des parents. Bon, c'est vrai qu'à la base c'est quand même sacrément biaisé étant donné que les meilleurs potes de mes parents sont gays. Mais on tente quand même. Allez, c'est parti.


"Papa, si je me tapais une meuf, tu dirais quoi ?
- Ma chérie, c'est ton cul après tout, tu fais ce que tu veux. T'en penses quoi, toi Minou ? (Minou, c'est ma mère).
- Bah la pilule ça fait grossir et en plus tu fumes, alors au moins ça serait meilleur pour ta santé ma grande."

Ok. Je pense qu'ils ont tout vu, tout entendu, qu'ils sont revenus de tout, et qu'ils ont atteint un niveau de grande, grande sagesse. En mode Dalaï Lama et Martin Luther King en couple depuis 35 ans. Plus rien ne les choque, si ce n'est l'injustice, et pour ma mère, peut-être, quand je reviens de plus en plus blonde à chaque fois que je vais chez le coiffeur. Mais bon, en l'occurence, sa solution à elle pour mes tifs, ça serait : "tu voudrais pas plutôt te teindre les cheveux en roux, pour l'hiver c'est sympa".

Quoi qu'il en soit, la majeure partie des gens a tout de même tendance à pratiquer le game de l'amalgame au quotidien. Et d'ailleurs, je ne vais pas leur jeter la pierre, Pierre, même si je suis à deux doigts de m'énerver. En effet, j'en suis : c'est qui qui a dit pas plus tard qu'il n'y a pas longtemps que les bruns ténébreux étaient tous des salopards d'infidèles ? 

Allez, on va jouer un peu aux dix idées les plus reçues qu'on connaisse. 
  1. Nana + jupe courte + décolleté = Pute
  2. Lesbienne = Cheveux rasés + pas épilée + pas de soutif + tee-shirt large + rangers
  3. Femme hiérarchiquement haut placé = a forcément couché pour réussir
  4. Fan de musique électro = Toxicomane
  5. Publicitaire / Designer / D.A / Graphiste / Mannequin (Homme) = Toxicomane
  6. Mannequin (Femme) = Anorexique
  7. Syndicaliste = Branleur
  8. Fonctionnaire = Branleur
  9. Mère au foyer = Frustrée
  10. Père au foyer = Branleur

Vous avez sûrement beaucoup d'autres exemples, d'ailleurs moi aussi mais j'ai dit 10... Lâchez vous dans les com !

STREET-SHOOTING DE LA SEMAINE

Et pour ce street-shooting, j'ai eu la chance de discuter lors de l'ouverture de la boutique de Genna.M avec une vraie dame, pleine d'élégance et de style, qui m'a laissée la prendre en photo. 



Soit dit en passant, petite pub pour Genna et sa boutique ultra vintage, où vous trouverez des pièces que Genna va chiner un peu partout en Europe pour notre (mon) plus grand plaisir !




Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported License.