lundi 29 août 2011

Femme d'une nuit ou Femme d'une vie ? Dans la peau d'un infidèle



Salut, je m'appelle Robert / Nicolas / Simon / Karim. Je suis un mec, un vrai. Je fais des soirées poker avec mes potes, je kiffe le foot. Et j'ai une Playstation aussi. Ce soir on se fait une soirée de mecs. On va aller boire des bières après le boulot, et puis après, on verra bien où le vent nous mène. Tiens en parlant de boulot... je suis ce qu'on pourrait appeler un jeune cadre dynamique. Je gagne bien ma vie, j'ai un home cinéma et je pars en vacances à Ibiza l'été et en Thaïlande l'hiver. Mes potes galèrent un peu plus, mais je m'en fous, l'argent c'est pas important. C'est mes potes et on se connaît depuis qu'on est gosses. On a tous entre 30 et 35 ans et on est comme les doigts de la main.

Allez, c'est parti. On picole un peu, on picole bien, on bigole beaugouuup !!! Mais attention, je suis toujours très classe, dans mon costard à XXXX dolls et mes chaussures italiennes en cuir vachette bio pleine peau certifiée élevée en plein air. "Eh, Eh, mate la meuf là, t'as vu comment elle bonne !"

Je vous prie de m'excuser, j'ai eu une urgence... Où en étais-je... Ah oui, la classe. C'est important l'élégance. A ce propos, regardez toutes ces filles là... Elles sont toutes à moitié bourrées, à boire mojitos sur mojitos, avec du rouge à lèvres trop rouge et des jupes qui leur arrivent ras de la atch. Il paraît que c'est "tendance". Moi je crois surtout que c'est une bonne excuse pour choper des mecs... D'ailleurs la petite rousse là bas, qui est en train de se trémousser au bar, bah j'ai passé la nuit chez elle y'a pas 2 semaines. Mais attention, j'ai été correct, hein, je l'ai prévenue direct que fallait pas qu'elle s'attende au grand amour. Je crois bien qu'elle m'a vue, mais là ce soir ça va pas être possible parce qu'il y a une bombe qui me mate depuis tout à l'heure, et c'est pas la même catégorie.

Et puis de toute façon, au final, toutes ces nanas, c'est juste une histoire de cul. Parce que la femme de ma vie, je l'ai déjà trouvée. C'est ma femme. Mais moi je la laisserais jamais sortir habillée comme ça. Ou si, mais avec moi. Là, elle est à la maison, elle s'occupe des enfants. Et elle, c'est pas comme toutes les autres que je baise comme ça... Elle, je la respecte.

STREET-SHOOTING DE LA SEMAINE

Pour cette session, je vous propose de découvrir Candy et son blog http://candylille.wordpress.com/, un blog pour les lilloises, mais pas que ! Une jolie blonde ultra-stylée, glamour et féminine.


lundi 22 août 2011

Hommes, je vous aime !



Je relisais mes derniers posts et je me disais que quand même, les mecs en prenaient pour leur grade. Alors pour me faire pardonner, et puis surtout parce que je le pense, j'ai décidé de faire un petit billet pour remettre les compteurs à zéro. Pour ce faire, j'avais décidé de faire les choses bien. J'ai demandé à un homme très beau et très photogénique de m'envoyer une belle photo faite par un vrai photographe, dans un beau décor, pour avoir un très beau visuel. Bon, il m'a planté. Ca commence bien. MAIS, je ne me décourage pas, et je reste pleine d'optimisme, d'entrain et de motivation. Ceci messieurs, sera donc un post en homme-age à vous, juste pour vous, où je ne dirai que du bien de vous. C'est parti.

L'homme est touchant

Le mec est bricoleur, tout le monde le sait. On s'escrime sur l'armoire Billy d'Ikea pendant 2 jours en mode Valérie Damidot (trop easy, j'y arriverai toute seule, y'a pas de raison), et puis là, l'homme passe la porte et lance négligemment, dans le normal : "tiens, tu montes une armoire, tu veux de l'aide ?" Et avant même que vous n'ayez le temps de dire "NON, je veux y arriver toute seule, putain, t'as pas compris, je suis une femme MODERNE", l'armoire est montée. Sauf que pendant les 6 minutes en tout et pour tout qu'a duré l'épisode manuel, l'homme s'est trèèèès superficiellement griffé le pouce avec un clou. Et là... c'est le drame.
"- Regarde Lili, je me suis blessé, ça saigne !
- Oui, j'ai vu, fais attention, tu vas en mettre partout. Je vais chercher de l'alcool et des pansements.
- Mais l'alcool ça fait mal... T'as pas plutôt du pschitt qui fait pas mal ?
- Mon brumisateur ???
- Et euhhh, tu crois pas que je devrais aller chez le médecin ? C'est un peu profond non ?
- Non. Marcel (Wondercat pour les non-initiés) me griffe plus profond que ça.
- Ah. Oh. Si tu le dis... (Grande déception de ne pas être pris au sérieux)"

L'homme est courageux (en tout cas, c'est ce qu'il vous dira)

Par définition, la femme a peur et l'homme, pétri de courage, la défend. Ca se passe comme ça dans les contes de fées, dans les films, dans les comptines... Le mec combat les méchants, sauve la dame et à la fin, elle lui tombe dans les bras, super admirative de ses biceps d'acier, et lui roule une grosse pelle. Et j'avoue que dans la vraie vie, j'étais quand même un peu fière de mon mec qui était intervenu en mode "mâle" pour calmer des gars un peu lourds. Cela étant, le sus-nommé mec capable de faire peur à une tripotée de lascards courrait plus vite que moi à la vue d'une araignée. Bon, je me suis dit que ça nous faisait un point commun. C'est bien les points communs dans une relation, non ?

L'homme est fier

L'homme est plein de faiblesses donc, mais il n'a pas vraiment compris que c'est en grande partie pour ça qu'on l'aime. Ainsi, il refusera avec la plus grande mauvaise foi de les admettre : "De quoi j'ai peur des araignées ? T'as vu ça où ? Pleûtre, moi ? Jamais. Moi, jsuis trop fort." Amnésie sélective, mensonges éhontés, tous les stratagèmes seront bons pour ne pas égratigner l'image de l'homme fort et viril qu'il est persuadé renvoyer auprès de nous, pauvres femmes. On n'y peut rien, c'est dans les gènes (#hommedenéanderthal #darwinisme). Alors la meilleure des choses à faire, c'est lui laisser croire qu'il a raison, comme pour les enfants. Il sera très content, et nous aussi (#paixdesménages #dalaïlama). 

L'homme est sensible

Comme je le disais supra, l'homme est une petite chose fragile. Il a un petit coeur qui bat, en dessous de sa carapace de merde. Il ne l'avouera jamais, mais vous pouvez lui faire mal, et le traumatiser sans vous en rendre compte parce que vous, vous êtes persuadée qu'il est fort et fier et courageux. Aussi, voici quelques paroles malheureuses que je vous conseille d'éviter afin de ne pas blesser l'oisillon qui se cache derrière le fauve :
- T'as l'intention de percuter quand que t'es nul au poker, parce que là, tu dilapides l'argent de nos vacances.
- Comment t'es physiquement ? T'es vachement sympa / Je t'aime (Variante).
- Mais t'avais pas l'intention de te battre avec lui quand même ? Il est vachement plus fort que toi.
- Mon ex était un super amant, mais toi au moins, t'es un cuisinier hors-pair.
- Oh t'es trop gentil ! (Après une déclaration enflammée)
- Laisse, je vais le faire (en toutes circonstances)
L'homme ne comprend rien aux femmes (et inversement d'ailleurs)

Avec l'homme, c'est blanc ou noir. Ils ne comprennent absolument pas le pentone que la femme aime à utiliser dans ses relations amoureuses : crème, gris souris, taupe et j'en passe. J'irai même plus loin : ça les fait royalement chier.
Exemple-type-d'une-conversation-qui-ne-mène-à-rien avec un pote :
"- Bon, y'a un mec là, je l'aime bien, on a fricoté un peu, et j'hésite à l'appeler...
- Bah t'as envie de l'appeler ou pas ?
- Bah oui, mais...
- Mais quoi ?
- Bah c'est la théorie du "fuis moi je te suis" quoi, je veux pas qu'il croit que je suis à fond ...
- Vas-y tu me fais chier, tu veux le revoir tu l'appelles, sinon tu l'oublies. Mais tu ne m'en reparles pas pendant 15 jours."

De même, pour votre anniversaire, ne vous acharnez pas à trouver des signes discrets mais pas trop pour votre cadeau (page de magazine ouverte à la page du cadeau, passage répétés devant la boutique), vous allez vous retrouver avec une plante verte. Dites-lui carrément : "Je veux des Louboutin / un week-end en amoureux / un sac Dreyfus)". Il vous remerciera (ou vous enverra chier, c'est selon, mais qui ne tente rien n'a rien).

Voilà donc l'homme dans toute sa splendeur. Et si je suis souvent acerbe à son endroit, c'est parce que comme l'adage le dit "Qui aime bien, châtie bien". Mais Vous, Les Hôôômmes, restez finalement l'objet le plus convoité par chacune d'entre nous (et le plus mystérieux aussi). Allez, on vous kiffe.

STREET-SHOOTING DE LA SEMAINE

Cette semaine j'avoue, j'ai un petit peu délégué mon street-shooting à mon pote David. Nous avons le même coiffeur lui et moi (le Lab pour les lilloises, rue de Saint-André, je vous le conseille) et j'étais sûre de ne pas me planter lorsqu'il m'a proposé de shooter une des coiffeuses. C'est simple, elles sont toutes ultra-stylées ! Voilà le résultat : Camille avec son look rock'n roll des pieds à la tête, c'est le cas de le dire (regardez bien la coupe, vous ne remarquez rien ?) !

dimanche 14 août 2011

Homme d'une nuit ou Homme d'une vie ? Tous les indices !



Ne trouvez-vous pas qu'au premier regard, on peut savoir d'emblée ce qu'un homme recherche (sentimentalement parlant, j'entends). Sans même avoir à le faire parler, il est pour le moins aisé de séparer le bon grain de l'ivraie, de distinguer celui qui "pue le cul" selon l'expression consacrée, de celui avec lequel faire un bout de chemin. Idée préconçue ? Préjugé ? Non, PRE-VEN-TION !

Le Don Juan

On aura beau dire qu'il s'agit d'une image d'Epinal, le séducteur est souvent un beau brun ténébreux. En plus de ça, le séducteur est souvent hyper bien sapé, ce qui ne gâche rien. Archétype du mâle des contrées latines, l'homme en question nous emmène au pays des mille et une nuits juste en étant là, dans notre champ de vision.

Malheureusement pour lui (et pour nous), il le sait. Il est en règle générale entouré d'une brochette de gonzesses qui sont toutes ses exs, ses futures, ou ses attitrées. Raison pour laquelle le Don Juan ne se donne pas la peine de draguer. A la limite, si vous vous trouvez à côté de lui, à portée de voix, il vous adressera un sourire Colgate et un "Salut" qui vous feront fondre, mais rien de plus. Après, à nous d'enchaîner. Il ne se foulera pas plus.

Si vous prenez le risque de passer le cap et d'entamer une discussion avec le Don Juan, sachez d'avance que ce qui l'intéresse le plus chez vous, c'est lui. Ainsi, tous les sujets de conversation que vous entamerez seront l'occasion pour l'homme de se mettre en avant et de vous narrer ses exploits divers et variés. Il aura en règle générale une activité professionnelle en lien avec son physique ou dans tous les cas dans laquelle il est amené à s'offrir en spectacle (mannequin / comédien / sportif de haut niveau / musicien). Au final, au bout d'une heure de discussion, vous aurez de la chance s'il sait ce que vous faites dans la vie, et s'il connaît votre prénom. En revanche, vous saurez tout de lui, de sa prime enfance à son dernier shooting.

Au-delà du grand apport sur le plan humain que fréquenter un Don Juan peut susciter, je me pose la question de l'apport sexuel : un Don Juan est-il un bon coup ? Parce que forcément, un mec qui est beau, qui le sait, et qui s'aime plus que quiconque peut-il amener quoi que ce soit à une nana ? Le débat est ouvert...

Malheureusement pour moi, je suis très attirée physiquement par ce genre de mecs. Bah oui, j'y peux rien, je suis une esthète. A tel point qu'une de mes copines m'a dit dernièrement : "tu sais Lili, tu devrais essayer les mecs moches, je suis sûre que ça te ferait beaucoup de bien". Je lui ai promis d'y réfléchir.

Le Mec Bien

Attention, attention. Je tiens à préciser tout de suite que le mec bien n'est pas forcément un mec moche. C'est juste que c'est un mec qui a un  je ne sais quoi d'avenant dans le regard, quelque chose qui vous dit : "viens discuter avec moi, on va apprendre à se connaître, j'ai envie de savoir qui tu es". Il va se déplacer jusqu'à vous pour vous offrir un verre, même si vous êtes avec une tripotée de copines.

Le mec bien voudra savoir comment on s'appelle, ce qu'on fait dans la vie, et puis on ne verra pas le temps passer parce qu'on refera le monde ensemble, et au final c'est le serveur qui viendra vous dire que bon, là il serait peut être temps d'y aller quand même, parce qu'ils voudraient bien fermer... Avec ce genre d'homme, on n'aura pas de textos motivés par l'alcool, on ira prendre des verres la journée, ou en afterwork... Et si vous avez vraiment de la chance, le mec bien sera drôle, et aura du second degré (ce qui n'est généralement pas le cas du Don Juan, trop égocentré pour voir au delà de sa personne)... Et alors là les meufs, moi je dis BANCO !

Exemples Types

A titre d'illustration, voici quelques peoples dont le parcours nous a prouvé que l'habit fait le moine...
Salopards chroniques :
- Jude Law,
- Tiger Woods,
- David Boreanaz (le mec canon de Bones),
- DSK...
Pères de mes leurs enfants :
- Sean Penn,
- Vincent Cassel,
- Johnny Depp,
- Will Smith
Exceptions qui confirment la règle :
- Antonio Banderas (fidèle à Mélanie Griffith alors que son physique de beau gosse latino caliente nous indique le contraire),
- Hugh Grant (absolument pas maître de sa queue bien qu'on l'imagine bien en papa gâteau plein de jolies valeurs).

Cela étant, et malgré les apparences, loin de moi l'idée de jouer la féministe Chienne de garde / Ni pute Ni soumise... En effet, j'aurais très bien pu écrire un post similaire "Femme d'une nuit, Femme d'une vie" (tiens, tiens... Note pour plus tard !)... Et par ailleurs, une portion non congrue des femmes d'aujourd'hui n'est pas à la recherche du mec parfait à tout prix...

STREET-SHOOTING DE LA SEMAINE

Et pour ce street-shooting de rentrée (pour moi en tout cas) on retrouve Dounia, shootée dans une friperie, avec un street-wear au top : veste en fourrure, bonnet et jean used (on ne le voit pas ici, mon cadrage n'est pas au top). 


Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported License.