samedi 3 novembre 2012

Le Fucking Parisien


"Plus jamais ça." Je m'en souviens, je me revois encore le dire, en quittant ce placard à balai qu'on m'avait vendu comme un studio à Convention et dans lequel j'avais vécu pendant deux ans avant de  revenir à Lille.

Et me revoilà, cinq ans après, Marcel Wondercat sous le bras, je pose mes trois valises de chaussures dans ma nouvelle coloc' à Paname. Paris, Paris...

Bilan après 20 jours, j'ai plus profité de la capitale en trois semaines en tant que journaliste mode / blogueuse / chroniqueuse qu'à l'époque où je trimais comme fiscaliste (cf mon post : Quand je serai grande, je serai working girl).

Petite liste Topito des avantages et inconvénients de la vie parisienne, avant d'en venir au sujet principal de ce post : le merdeux / fucking parisien.

Avantages :
  • C'est blindé de beaux gosses à barbe



Beau Gosse à Barbe
  • Y'a des déstockages Vanessa Bruno tous les dimanches.
  • Tu peux pas te faire chier à Paris, à moins de le vouloir vraiment.
  • Y'a la culture, forcément.
  • Paris c'est beau(beau).


Inconvénients :
  • Je me suis déjà fait tirer mon iPhone.
  • C'est dans une ville comme Paris que tu te rends compte que le sens de l'orientation est primordial. Et sans l'iPhone que tu t'es fait tirer (cf juste supra), et partant, sans ton appli google maps, tu es un peu comme un avion sans aile, comme un hipster sans fixie, ou comme une blogueuse mode sans Etsy : démunie.
  • Pour quelqu'un qui aime les grands espaces, un peu en mode Into The Wild, le métro, ça fait chier.
  • Pour quelqu'un qui aime sa voiture plus que tout, pour qui parcourir les 200 mètres qui la séparent de son parking constitue son footing quotidien, le métro, ça fait VRAIMENT chier.
  • On sort à Paris. Dans des bars, dans des restos, en afterwork, en brunch, chez des potes (et attention, tu ne manges pas chez des potes, tu dines, ouais ouais, sinon c'est grave, on te réinvite plus)... Bref on raque. Et mon porte-feuilles de freelance douille.

Bref, pour l'instant, malgré ces petits désagréments, Paris, c'est ma came. Y'a juste un truc qui me gonfle. Mais qui me gonfle grave, à un point tel que je serais susceptible de l'exprimer avec une pointe d'accent du Nord (#bahouaishein). Le fucking parisien. 

Contrairement aux idées reçues, le fucking parisien n'est pas légion. Malheureusement, une rencontre avec le susnommé se grave dans ton esprit pour longtemps. Tu sais, c'est comme le principe de la persistance rétinienne. 

Il (ou elle, ne soyons pas sexistes) va t'inviter au resto, dans un nouveau spot, te parler de ses projets, de son réseau : "ouais, moi je connais cette blogueuse-influente-là, et puis le mec des inrocks aussi, si tu veux je te le présente, j'ai son facebook perso." 

Il aura également une fâcheuse tendance à te faire ressentir que tu viens de province : "Tiens, écoute cette musique, ça s'appelle Citizens. Tu connais ? Au temps pour moi, je pensais que c'était très parisien. Ah, vous avez la radio aussi à Lille... Pardon, j'ignorais." 

Bref, le fucking parisien ne cherche pas l'interlocuteur, mais le miroir. Narcisse 3.0. Alors si d'aventure tu rencontres un représentant de cette espèce, voici mon conseil : tire-toi. Loin, et vite.

Bémol de la blogueuse : Le fucking parisien est peu représentatif des parisiens en général que j'ai été amenée à rencontrer jusqu'à présent, mais il nuit considérablement à leur image dans le reste de notre chère province.








dimanche 16 septembre 2012

Constance L : Le Folk qui Rock ! (concours inside)






Constance L. tu connais ? Pour Once Upon a Time, cette créatrice spontanée et souriante de 22 ans, qui crée le buz dans la presse féminine, t'offre le sautoir ou le collier de ta préférence, à choisir au sein de sa toute nouvelle collection. L'occasion de mettre en lumière une personnalité sympathique et conviviale, et de découvrir ou re-découvrir ses bijoux absolument indispensables !



Bohèmes et romantiques, toutes les pièces sont confectionnées à la main par cette jeune styliste lilloise, à base de matériaux nobles : émail, plumes naturelles, pierres fines, coton... Folk et rock à la fois, les colliers, boucles d'oreilles, manchettes et headbands Constance L. sont à l'image de leur créatrice, pleine de fraîcheur et de sincérité. 




Fraîchement émoulue de l'Ecole Olivier de Serres à Paris, la talentueuse jeune femme ne se laisse pas aveugler par les strass du succès, et raconte en souriant qu'en des temps pas si lointains, elle vendait ses bijoux aux copines pour se faire de l'argent de poche ! Aujourd'hui pourtant, les parutions s'enchaînent : Elle, Cosmo, l'Officiel, Grazia... La presse se l'arrache et la demoiselle truste les pages Mode ! 





La réussite se mesure à l'aune du travail accompli, et Constance ne chôme pas : "Pas mal d'actu pour la rentrée, avec l'inauguration de la boutique Maisons de Mode à Lille le 21/09, le Delicatessum le weekend du 29/30 septembre et les 48h Maisons de Mode le weekend du 12 octobre." Et les projets ? "Je travaille sur une collection capsule en or rose et argent mais je n'en dirai pas plus ... je garde la surprise !" On a hâte !


Interview Ping-Pong




Comédie sentimentale ou film d'auteur ?
=> Comédie sentimentale à la maison et film d'auteur au cinéma !

Apéro de potes ou vernissage ?
=> Apéro de potes !!!

Yoga ou Zumba ?
=> Natation (ça compte ?)

Converse ou Stilettos ?
=> Converse mais c'est juste pour le coté "à plat" car je suis toujours en ballerines ( à mon grand regret, je ne fais pas partie du gang des nanas "haut perché" !)

Bière ou Cosmo ?
=> Cosmo !

Summer Trek ou Transat ?
=> Summer Trek et pas qu'en été d'ailleurs

Amoureuse ou Amourette ? (T'as le droit à un joker)
=> Joker !!


Concours


Once Upon a Time et Constance L te proposent de gagner le sautoir ou le collier de ton choix parmi  toutes les splendides pièces de la nouvelle collection !





Règles du jeu :

1) Tu cliques pour liker la page Once Upon a Time 
2) Tu cliques pour liker la page Constance L 
3) Si tu partages le statut du concours sur ton mur, tes chances de gagner sont doublées (canon !)
4) En commentaire, tu me dis quel collier / sautoir tu souhaites gagner dans la nouvelle co de Constance, et tu me laisses une adresse email et ton pseudo facebook. Pour ceux qui ne possèdent pas de profil, ils suffit de cliquer "anonyme" dans la liste.
Le concours se termine vendredi 21 septembre à minuit

Constance L. et Once Upon a Time te souhaitent Bonne chance !

Le concours est clos, merci à toutes d'avoir participé, la grande gagnante est Amélie Delaire ! Félicitations, je te contacte par mail dès ce soir !








samedi 15 septembre 2012

Trocvestiaire.com : Shopper sans se ruiner !






Lundi, Once Upon a Time a pu découvrir au cours d'une soirée top girly le concept du site TrocVestiaire, créé par la talentueuse Truc Mai Vohong.

Shopper sans dépenser ? WTF !


Le concept est tellement simple qu'on se dit : "Mais pourquoi personne n'y a pensé avant ?" Et c'est ça qui fait sa force !

Après ton inscription sur le site trocvestiaire.com, tu crées ta propre penderie virtuelle, dans laquelle tu y insères des photos des vêtements que tu veux échanger. Tu fais ton petit tour dans les penderies des autres utilisatrices pour une session repérage. Ensuite, les affaires commencent : tu troques un (ou plusieurs) de tes vêtements contre la petite robe dont tu as toujours rêvé ! 





Un site User-Friendly


Les vêtements proposés sont autant luxe (Yves Saint Laurent, Dior ou Chanel) que plus casual (H&M, Zara, Mango…). Plusieurs styles sont proposés : Working Girl, Avenue Montaigne, Palace, Bohème... et une recherche par catégories ou par mots-clés est également possible. Il y a même une catégorie spéciale blogueuses, où tu retrouveras la penderie de Once Upon a Time !



6 mois d'abonnement gratos pour toi, Lectrice !


Pour toi, lectrice de Once Upon a Time, TrocVestiaire offre 6 mois d'abonnement au site pour toute inscription avant le 30 septembre avec le code lili pour échanger, troquer, renouveler ta garde-robe. Bref, 6 mois d'orgasme fashion illimité. Du coup, tu pourras jeter un oeil sur la penderie de Once Upon a Time, que tu pourras également retrouver sur la page du blog, sous l'onglet Mon TrocVestiaire



Et puis si tu veux retrouver des photos de la soirée de rêve ultra-girly qu'on a passée entre blogueuses au pied de la Tour Eiffel, à se faire maquiller par une pro, boire des bulles et dévorer un buffet magnifique préparé par la géniallissime fashioncooking, c'est juste en dessous, et puis sur l'instagram de Once Upon a Time aussi...

Une vue qui nous a laissées bouche bée..

Un buffet qui nous a laissées la bouche pleine...

Merci les goodies !

Et si tu veux retrouver l'ambiance musicale de la soirée, direction la playlist ultra girly made in TrocVestiaire !

Pour finir, un grand merci à l'équipe de Tendancecom, Emilie et Léonie, pour leurs sourires et leur humour !

Crédit photos (et big thanks) : Charly une Modeuse à Paris





jeudi 13 septembre 2012

Nina Ricci : Le Gif Animé au service de la Mode



A l’occasion du lancement du sac « La Rue » Nina Ricci sort des sentiers battus et collabore avec l’artiste anglaise Jo Ratcliffe en créant la première campagne de « GIF ART ». On y retrouve une parisienne sous tous les angles / quartiers de la capitale. La mode 2.0, vous en pensez quoi ? Plutôt sympa, non ?


















mercredi 12 septembre 2012

Bon Plan Shopping : Ouverture de la boutique Adopte Un Mec







Tu as toujours rêvé de trouver chaussure à ton pied (et tu ne t'es pas privée de dévaliser les boutiques en talons de 12 pour te consoler de ne pas trouver LE bon mec). Adopte un Mec,  le site, tu connais, tu y traines, tu détestes, évidemment (allez, tu es addict, avoue-le). Tu as passé des heures dans les rayons virtuels à choisir le produit de tes rêves. Geek, Surfeur, Vétérinaire… 

Cette semaine, ZE bon plan shopping du moment, c'est la boutique Adopte Un Mec. Aujourd'hui et pendant une semaine, tu vas pouvoir "shopper" en live et repartir avec le modèle de ton choix. Once Upon a Time a testé pour toi la soirée inaugurale Adopte Un Mec, en chair (Mmmmhhhh) et en os !

J'ai toujours adoré le lèche-vitrine

C'est avec beaucoup de rose, de noir et de second degré que la soirée commence. Les passants, mi-amusés, mi-consternés,  jettent un coup d'oeil aux boîtes. Les Ken vivants, tous membres d'Adopte, s'exhibent fièrement et se relaient toute la soirée. On avoue que, oui, pour une soirée, on aime les hommes-objets, les stéréotypes et les muscles : "parle pas trop là, stp merci".  






Le diable est dans les détails : Adopte a réussi un coup d'enfer




Les détails, c'est le tapis rose que tu foules, la tapisserie noire estampillée Adopte qui s'offre à ta vue, le gaspacho rose et les cocktails rebaptisés pour l'occasion de socio-styles: Barbu, Moustachu, Geek, etc. "Allez, moi je me siroterais bien un ptit Geek".


Une pause ? Un baby-foot aux couleurs de la marque t'attend… Les hommes-objets sont fournis avec leurs accessoires et leur mode d'emploi. Adopte a poussé la scénarisation jusque dans les moindres détails… Irrésistible.






Dilemme : sur place ou à emporter ? 


Tous les modèles ne sont pas en rayon, dirige-toi vers les portants où tu pourras te consoler avec les fiches produits. Ou alors, choisis ton/tes étalon(s) sur le mur de diapos où les références des produits sont à noter pour les retrouver ensuite sur catalogue. 





Il n'y a pas d'âge pour adopter

Comme toute bonne soirée qui se respecte, on a croisé 2-3 people comme Bérengère (le plan-cul de Bref, de circonstance) et Lucienne de Canal + qui a choisi le modèle "rockeur". Grand bien lui fasse. 








La boutique Adopte, c'est pour qui ?

Tu crois au grand amour depuis que t'as vu Blanche-Neige et tu attends qu'il vienne te chercher sur son cheval blanc ? Oublie, va plutôt à Disney. En revanche, t'as du second degré, t'aimes le noir, le rose, les mecs et Adopte ? Fonce, c'est pour toi. 


Adopte n'en finit pas de faire parler de lui


Ils cartonnent, ils swinguent entre le réel et le virtuel et n'en finissent plus de faire couler les pixels. Revue de web du meilleur et du pire sur adopte : 

=> Adopte trop pas un mec : le blog d'une nana qui passe sa vie à décortiquer les us et coutumes des "produits" à shopper/choper !
=> Blog d'un mec Adopté : De l'autre côté du miroir...
=> Les nombreux teasers vidéos mettant en scène Lucienne "Tu me files ton 06 ?"
=> Et le préféré de OUAT : Adopte Un Mec en 20 GIFs. Pépite !


C'est où, c'est quand ? 

Boutique Adopteunmec
15 rue des Halles
Paris 1er
Ouvert de 14h à 18h
Jusqu’au 21 septembre


Encore plus de photos ? Direction l'Instagram Once Upon a Time !


Crédit photo (et grand remerciement) : John Labuzan 

















mercredi 20 juin 2012

Concours : Lenaklax, une créatrice de bijoux qui Klax !




Avant son départ pour le salon Who's Next et la présentation de sa toute dernière collection ⚡ No Bullshit in my Neighbourhood ⚡, la créatrice de bijoux LENAKLAX Hélèna Kerbiche m'a fait la très grande joie (et du coup, à toi aussi) d'offrir pour Once Upon a Time une des pièces phares de ladite nouvelle collection, qu'elle est même pas encore en vente. Le concours commence tout de suite maintenant et se termine le 28 juin à minuit.

Il s'agit du fameux ours polaire, qu'elle décline pour la toute première fois (toute toute première fois) en deux couleurs. On t'offre donc le célèbre collier en version bicolore noir / blanc parce que comme le dit si justement Hélèna, "les ours polaires, en vrai, leur peau elle est noire !" 

Découvre le monde furieux et animal de LENAKLAX, ainsi qu'une interview ping-pong mêlant camembert et citations de Mark Twain ! 

Et pour les modalités du concours, c'est tout en bas...

Autodidacte


Londres. Hélèna bosse dans un bar lorsque débarque un de ses clients, le créateur Shaun Leane,  accompagné de McQueen, pour qui il réalise les lignes de bijoux. Il l'invite à venir voir comment se passe la conception des collections. Univers barré du maître, Miss Klax est bouleversée. Come-Back à Lille, Hélèna n'a plus que le bijou en tête et décroche un stage d'un an chez Irina Volkonskii. Encore un monde décalé, où la novice apprend, découvre et s'enrichit avec un leitmotiv naissant : "la folie est un atout". Puis c'est le pépin de santé et trop de temps à tuer. Alors la Klax s'équipe, et se lance, à base de Tutos chopés sur le net. C'est le premier collier, le fameux ours polaire, l'enthousiasme des potes, et le lancement de la marque, LENAKLAX, en décembre 2009. 



Succès


Lauréate du Who's Next Blog en 2010, elle remporte un stand sur le salon et se fait remarquer en France, en Belgique, aux States et en Asie (rien que ça). Elle intègre Maisons de Mode la même année et y installe son atelier à Lille. Aujourd'hui, les bijoux LENAKLAX trustent la presse féminine et les blogs mode, et les People sont addicts : le rapper Theophilus London, Daphné Bürki entre autres...

Théophilus et Hélèna, une rencontre artistique


Catharsis


LENAKLAX, c'est avant tout un exutoire. Vider un trop-plein d'émotions, de joie, de révolte, de manque, mais également un défi personnel lié à un vécu. De l'art au sens propre. De la violence et la colère des gorilles en résine de sa collection "Rumble in the Jungle", on passe à l'envolée fraternelle des cygnes de la collection "Never mind the Babylone". Hélèna Kerbiche ne suit pas la tendance : "Je ne viens pas du milieu de la mode, je préfère aller au musée qu'à un défilé. Tout ce qui m'entoure m'inspire, et surtout mes émotions."





No Bullshit in my Neighbourhood


Cette fois, on sort les crocodiles, en résine, of course. La dernière co sort les pointes, ça pique, ça transperce, on s'imagine encerclé par une tribu toutes lances dehors. Et sinon, la toute dernière collection LENAKLAX sera présentée du 30 juin au 3 juillet au salon Who's Next, passe lui faire un coucou !






Et le teaser vidéo du shooting, pour découvrir l'envers du décor...


Interview Ping-Pong


Tes potes ?
=> Ma fratrie, une évidence

La Môôôde ?
=> Malgré moi !

Un voeu ?
=> Continuer à faire ce que je fais jusqu'à la fin de mes jours.

Je te donne 10 euros.
=> J'achète un paquet de clopes et un camembert.

Ton insulte préférée ?
=> Gros bâtard. Ou Abruti (t'as vu c'est que masculin !)

Le bonheur ?
=> Ne pas avoir de regret et être en paix avec soi-même.

Ton mot de la fin ?
=> "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait" (Mark Twain)


Concours

Et voici le fameux Polar Bear bicolore à gagner !

Règles du jeu :
1) Tu like la page Once Upon a Time en cliquant ICI
2) Tu like la page LENAKLAX en cliquant ICI
3) Si tu partages le statut du concours (tu cliques sur "like" en bas du billet) sur ton mur, tes chances de gagner sont doublées (canon !)
4) En commentaire, tu réponds à la question : "Quelles études a fait Hélèna pour se former à la création de bijoux" (attention y'a un piège) et tu me laisses une adresse email et ton pseudo facebook (les commentaires sont modérés, ton adresse email n'apparaitra pas).

Le concours se termine le 28 juin prochain. Bonne chance !


CONCOURS TERMINE !

Bravo à la grande gagnante :







vendredi 15 juin 2012

Point de croix trash : révolte-toi, prends ton canevas !



Il est bien loin le temps où les mamies brodaient des chatons tigrés en regardant Derrick dans leur fauteuil Stressless en cuir crème toutes options. Aujourd'hui, le point de croix est devenu un vecteur de message féministe ou tout simplement culturel et actuel, d'autant plus impactant que le décalage avec l'image d'Epinal "dauphins ondoyants en mode calendrier des PTT" est fort.

Le précurseur en la matière est le bien-nommé Subversive Cross Stitch, qui vous explique comment vous mettre au point de croix, vous fournit des PDF gratos de tout-plein de modèles fun et décalés, avec des mises à jour quasi-quotidiennes. Petit florilège...

Variante possible : whisky / mojito / rhum

Mainstream Power

Cougar Town

Hommage Donna Summer

Mais en France aussi, on a notre chantre du point de croix Trash, j'ai nommé Marjorie Calle qui nous régale avec ses broderies ultra-décalées, inspirées de la vie de tous les jours. Des maximes entendues par toutes (et tous), des gimmick rebattus qu'elle glane ici ou là et qu'elle brode pour la postérité et pour notre plus grand bonheur...









Le mouvement du point de croix subversif a pris une telle ampleur qu'en 2008, le musée des Arts et Design de New-York avait convié 48 artistes à se lacher sur leur canevas. On retiendra la performance féministe d'Andrea Deszo avec sa série Lessons from my Mother, et la broderie en mode afro du billet de 5 dolls par Sonya Clark.






Alors, prêtes à vous mettre au point de croix ?
Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported License.